Soirées libertines. « De l’amour, de l’art ou du cochon ? »

Le samedi 16 février, l’un des deux derniers clubs libertins des Côtes-d’Armor nous a ouvert ses portes, le temps d’une soirée. L’idée de la rédaction était de faire découvrir ce milieu particulièrement méconnu. Nous avons décidé que la bande dessinée serait le moyen à la fois le plus explicite, le plus pratique mais aussi le …